L’arrosage n’est pas une activité de tout repos. Non seulement ça peut être dangereux, mais en plus, c’est très mathématique. Pour arroser correctement et en économisant l’eau, il est nécessaire de prendre en compte les facteurs suivants :

  • Profondeurs des racines : plus elles sont profondes moins la plante a besoin d’eau.
  • Hauteur : plus la plante est haute, plus elle a besoin d’eau
  • Largeur des feuilles : plus les feuilles sont larges plus la plante a besoin d’eau.
  • Les plantes avec fleurs ont besoin de plus d’eau que celles sans.
  • Plus les plantes sont rapprochées, moins elles ont besoin d’eau
  • S’il y a beaucoup de vent, il faut arroser plus
  • Les plantes en plein soleil ont besoin de plus d’eau que celles à l’ombre… Logique nous dirons

Cela fait beaucoup de paramètres à combiner et cela devient fastidieux… Il vaut peut être mieux y aller au feeling et utiliser quelques trucs simples. Par exemple…

Un binage est plus bénéfique que deux arrosages.

Au moment de vos plantations en terre ou en pot, déchiquetez l’intérieur absorbant des couches pour bébé et mélangez le avec de la terre avant de planter. Le gel contenu dans les couches, qui n’est pas biodégradable, retiendra l’eau plus longtemps et vous permettra de réduire les arrosages.

Si vous devez vous absenter pour quelques temps, posez des couches mouillées au pied des plants. C’est pas esthétique mais peut sauver vos plantes en votre absence…

Coupez le fond des grandes bouteilles en plastiques vides, enfoncez-les à l’envers dans la terre autour des plants et remplissez-les d’eau.

Pour un arrosage plus lent, coupez le fond des grandes bouteilles en plastiques vides, percez des petits trous dans les bouchons et sur les bouteilles. Enfoncez-les à l’envers dans la terre autour des plants et remplissez-les d’eau.

Récupérez des grandes boîtes de conserve ou d’autres boîtes en métal, comme celles pour les farines pour bébé, et percez des trous dans le fond et tout autour. Mettez-les dans le sol à côté de vos plants et remplissez-les d’eau.

Arrosez le jardin avec les restes d’eau gazeuse, l’eau de lavage et de cuisson des légumes, le reste de thé et de café.
Il vaut mieux arroser le matin pour éviter que les feuilles n’attrapent des maladies.  Pareil pour le gazon, ça évite l’eau de s’évaporer trop rapidement.

Si la météo prévoit du gel pendant la nuit, vaporisez les plantes tard dans la soirée avec l’eau froide. La chaleur générée pendant l’évaporation de l’eau limitera les dégâts du gel.

Mis à part les jeunes pousses qui ont besoin d’être arrosées peu et souvent., mettez vos plantations au régime. Il vaut mieux les habitues à des arrosages copieux et moins fréquents., comme 2 fois par semaine par exemple, qu’à de faibles arrosages fréquents (quotidiens).